Manger mieux (7)

Publié le par mairie d'Echenoz la Méline

Sel : à limiter

Apprenez à limiter votre consommation de sel !

 

Même si l’on ne sale pas, on mange souvent trop salé. Nous ajoutons du sel sur nos plats et dans nos préparations… Nous en consommons aussi et surtout sans nous en rendre compte, car de nombreux produits transformés par l’industrie agro-alimentaire en contiennent déjà (80% du sel que nous consommons)…et parfois beaucoup.

 

Pourquoi limiter sa consommation ?

Parce qu’une consommation de sel excessive favorise l’hypertension, elle-même à l’origine de maladies cardio-vasculaires.

 

Comment ?

 

- Quand vous faites vos achats :

 

  • Prenez le réflexe de regarder les étiquettes des produits (plats cuisinés, eaux minérales, etc)
  • Limitez votre consommation d’aliments riches en sel : charcuteries, fromages, biscuits apéritifs, snacks, plats préparés… Gardez-les pour les occasions exceptionnelles !
  •  Si vous achetez des plats préparés, choisissez ceux contenant moins de 750 mg de sodium par portion (ou 1,9g de sel) sachant qu’il est recommandé de ne pas manger plus de 8 grammes de sel par jour
  • Les eaux peuvent être riches en sel (sodium) elles aussi : préférez celles dont la teneur en sodium ne dépasse pas 150 mg par litre

- Quand vous cuisinez et pendant vos repas, pensez à :

 

  • Goûter le contenu de votre assiette avant de saler !
  • > Éviter de trop saler l’eau de cuisson. Ca évite les doses trop fortes de sel, qui risquent en plus de gâcher le plat que vous préparez
  • Ne pas poser systématiquement la salière sur la table
  • Essayer de remplacer le sel par des épices (une pointe de curry ou de paprika), des herbes fraîches ou déshydratées (persil, basilic, coriandre), des aromates … Ici : diffusion du programme court évoqué

 

Une consommation excessive de sel... favorise le risque d’hypertension ou la déshydratation ?

 

Une consommation de sel excessive favorise l’hypertension, elle-même à l’origine de maladies cardio-vasculaires.

Télécharger la brochure

Publié dans Conseils municipaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article