Manger mieux (8)

Publié le par mairie d'Echenoz la Méline

Eau : à volonté

Parce que l’eau est la seule boisson indispensable ! C’est également la moins chère !

 

Pourquoi ?

Notre corps est composé à plus de 60% d’eau…Or nous perdons tous les jours une partie de cette eau par les urines, la transpiration, la respiration. Il nous faut donc compenser ces pertes pour maintenir l’équilibre de l’organisme. Il est donc recommandé de boire de l’eau à volonté, pendant et entre les repas. Et c’est justement en buvant que nous compensons !

 

Comment ?

En buvant sans attendre d’avoir soif : quand on ressent la soif, c’est que notre corps manque déjà d’eau ! Cette précaution est particulièrement importante l’été, ainsi que pour les enfants et les personnes âgées. C’est aussi le cas lors de la pratique d’une activité physique. Si vous avez du mal à boire de l’eau pure, pensez aux tisanes et infusions. Le thé et le café apportent aussi de l’eau, mais contiennent des excitants dont il vaut mieux ne pas abuser. Vous trouvez l’eau fade ? Ajoutez-y une rondelle de citron ou une feuille de menthe !

 

A savoir : eau du robinet, eau minérale, eau de source ?

Il faut savoir qu’en France, l’eau du robinet est parfaitement contrôlée, offrant ainsi toutes les garanties sur le plan de la santé. Elle est également bien moins chère que les eaux en bouteille. Elle reste aussi la plus facile d’accès. Les eaux minérales peuvent être intéressantes pour combler certains apports. Si par exemple, vous n’arrivez pas à atteindre une consommation adéquate de produits laitiers, choisissez de préférence les eaux riches en calcium. Les eaux de sources ont, quant à elles, une composition minérale qui peut varier au cours du temps : pour plus d’informations, adressez-vous au service consommateur de la marque concernée.

 

Zoom. L’alcool : des risques pour la santé

Au-delà de deux verres par jour pour les femmes et de trois verres pour les hommes, l’alcool augmente particulièrement les risques de développer certains cancers (foie, voies aéro-digestives, sein), de cirrhose et de maladies cardio-vasculaires. Bière, vin, alcools forts, prémix… Tout compte ! En effet, il y a la même quantité d’alcool dans un demi de bière, un ballon de vin rouge, une coupe de champagne ou encore une dose de whisky ou de pastis : c’est ce qu’on appelle une unité d’alcool.
Télécharger la brochure

Publié dans Conseils municipaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article