VTT orientation...

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Dimanche 16 Mai Championnat de France Moyenne Distance course d'orientation en VTT à Echenoz-La-Méline. Départ à 9h00, fermeture à 14h00.

 

Matthieu-Barthelemy-a-trace-un-parcours-exigeant.jpg

Matthieu Barthelemy a tracé un parcours exigeant.

 

Le VTT orientation trace sa route

 

Opération séduction pour la discipline avec quatre jours de compétition de haut niveau. De quoi se faire une place sous le soleil médiatique ?

Moment de vérité. Celui où les premiers concurrents à boucler l'un des six circuits proposés hier à Andelarrot rendent leur verdict, sans même descendre de selle : « C'est un peu long ! » Matthieu Barthelemy accepte la critique dans un sourire mais justifie : « La pluie a rendu le terrain gras ! Ce sont les pires conditions pour nos épreuves. Quand j'ai tracé, c'était sec et sans problème. »

L'international de VTT-Orientation, originaire de Vregille, a peut-être aussi dosé la difficulté à l'aune du compétiteur chevronné qu'il est. Et livré un parcours exigeant, apte à combler les représentants de l'élite internationale venus se mesure en Haute-Saône pour gagner des places au classement mondial. Mais peut-être un rien trop pimenté pour les concurrents d'un niveau moins aiguisé.

Pour les trois jours qui viennent, pas question de toute façon d'alléger le menu. Les cartes remises à chaque concurrent sont déjà imprimées. Et ces documents, d'une précision extrême, demandent beaucoup de temps pour être élaborés : « Ces derniers soirs, en peaufinant les circuits, tout finissait par s'embrouiller dans ma tête. Au total, il a fallu six mois pour préparer ces épreuves. Les cartes n'ont rien à voir avec celles de l'Institut Géographique National : elles détaillent absolument toutes les données, de terrain, de végétation que le Vététiste va trouver dans la réalité et qui vont lui permettre de déterminer, en fonction de ses qualités, le meilleur parcours pour aller pointer chaque balise. »

 

Qui c'est le champion ?

 

Car, VTT ou pas, il s'agit bien de course d'orientation. Un sport qui souffre encore de sa confidentialité en dépit des efforts de Matthieu Barthelemy et de ses amis du Vesoul Haute-Saône Orientation : « Dans les pays nordiques, il a trouvé sa place, passe à la télévision. Chez nous, c'est loin d'être le cas. »

Derrière le traceur cartographe, un contrôleur officiel soupire : « Nous avons un Français six fois champions du monde. Connaissez-vous son nom ? S'il faisait du 100 mètres ou du cyclisme, il ferait la une de tous les journaux. »

En attendant que Thierry Guergiou, le champion du monde en question, reçoive la notoriété qu'il mérite, le VHSO continuera de déployer ses efforts pour promouvoir tous les aspects de la discipline : « L'an prochain, nous organiserons la demi-finale Nord-Est des championnats de France en course d'orientation pédestre. Là nous devrions avoir près de 1.500 personnes. Si la météo est clémente... »

VTT-Orientation, world-ranking aujourd'hui à Autoreille, championnats de France ce week-end à Vallerois-Lorioz et Echenoz-la-Méline.

Est Républicain

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article