Un espace de créativité au stade

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

au-stade-le-mur-d-entrainement-est-magnifiquement-graffe

En 2009, lors du premier festival Méline rock au stade des Cottets, l’association « Travailleurs de l’ombre » et ses deux artistes du graffiti Nove et Lox, bombes de peintures en main, avait superbement graffé le mur d’entraînement de 20m2 du racing-club mélinois. Après cinq hivers rigoureux, le mur était décrépi. Deux copains Stéphane et Charlie ont décidé de redonner une nouvelle âme en dessinant un magnifique graffiti. Avec l’autorisation des dirigeants du racing-club mélinois, Stéphane et Charlie ont dessiné durant trois après-midi. « Notre inspiration provient de bandes dessinées. De Magnéto qui est l’un des personnages les plus complexes d’X-Men », précisent les artistes. Cela fait cinq ans que les deux copains s’adonnent à leurs passions, le graffiti. « On fait du graffiti, ça n’a rien à voir avec le tag. Au stade, il fallait un dessin très coloré mais c’est selon, on peut faire des décors, des personnages plus sobres », expliquent les Mélinois. Longtemps considérées comme du vandalisme, certaines œuvres sont maintenant reconnues du monde de l’art. Un graffiti posé sur un pan de mur délavé peut se comparer à une toile de maître.

Est Républicain

Publié dans Archives

Commenter cet article