Si on chantait ?

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

sous-la-direction-de-michel-tournier-interprete-et-guitaris.jpg

L’idée est originale. Le fruit d’une collaboration entre le centre communal d’action sociale d’Échenoz-la-Méline et le centre Françoise-Giroud, géré par le centre communal d’action sociale de Noidans-lès-Vesoul. Le temps d’un après-midi, les seniors de Noidans-lès-Vesoul et ceux d’Échenoz-la-Méline se sont donné rendez-vous à la maison commune pour pousser la chansonnette. Avec 25 participants, dont une quinzaine de Mélinois, le résultat pour une première édition est plus qu’encourageant. « Avec ce joli succès, nous allons poursuivre chaque mois l’activité en alternant le lieu avec nos amis de Noidans », glisse Évelyne Lacroix, adjointe en charge du CCAS. Sous la direction de Michel Tournier, interprète et guitariste, les chanteuses ont chauffé leurs voix sur 30 morceaux des années 70. Si on chantait de Julien Clerc, L’Amérique de Jo Dassin, Petite Marie de Francis Cabrel ou Qui saura de Mike Brant ont égayé les couloirs de la maison commune. La popularité des titres revisités et le talent de Michel Tournier permettent à ceux qui n’en seraient pas familiers d’aborder facilement les standards des années 1970. L’assemblée a su apprécier le choix des chansons proposées, applaudissant à tout rompre.

Est Républicain

Publié dans Archives

Commenter cet article