Le FAL à la découverte des thermes

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

À la découverte de la cité des thermes

la-section-culturelle-du-fal-a-visite-luxeuil-les-bains.jpg

La section culturelle du FAL a visité Luxeuil-les-Bains.

 

Luxeuil-les-Bains, ville au grès rose, a livré ses secrets à une vingtaine d’adhérents du FAL. La ville doit son importance notamment à ses thermes où l’on venait « prendre les eaux » chaudes, ferrugineuses et bienfaisantes. C’était « La belle époque » à en juger par les hôtels de style, l’ancien casino et l’établissement thermal.

La dentelle était le symbole de l’élégance sous le second empire. Ce fut le déclin après la seconde guerre mondiale. Pour maintenir le savoir faire de cet art, le Conservatoire de la Dentelle a été créé en 1977, il compte une centaine de dentellières qui perpétuent la tradition et brodent à l’aiguille plus de 50 points différents.

Le musée présente une belle collection d’objets et de vêtements en dentelle. Luxeuil offre une véritable leçon d’architecture avec ses maisons aux façades gothiques ou Renaissance, les anciens hôtels aux balcons richement forgés. La maison du Cardinal de Jouffroy et son grand balcon, la tour des Échevins, ses créneaux et mâchicoulis sont des bâtiments incontournables.

Le complexe abbatial romano-gothique fondé par un moine irlandais, saint Colomban, est remarquable. L’église Saint-Pierre et Paul du XIII e siècle avec de grands vitraux retraçant la vie des 43 abbés, les mosaïques, les stalles du XVI e, la chaire et le magnifique buffet d’orgue décoré de médaillons sculptés. En 2009, des fouilles ont mis à jour, sous une ancienne église funéraire, des sarcophages de moines datant de l’époque de Charlemagne. Les thermes d’architecture néo classique conçus par un disciple de Nicolas Ledoux attirent 4.000 curistes. L’intérieur du bâtiment est art déco.

Luxeuil, ville gallo-romaine, cité médiévale, ville thermale : ses multiples visages ont été une page d’histoire pour les visiteurs curieux et satisfaits de découvrir cette ville avec un autre regard.

Publié dans Archives

Commenter cet article