La cloche de Longeville est tombée

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

On a frôlé le drame vendredi dernier en début d’après-midi à l’école primaire de Longeville, Grand-rue à Échenoz-la-Méline. Vers 13 h 30, Corinne Patoz a tiré sur la chaîne de la cloche pour sonner l’entrée en classe des élèves. C’est à ce moment-là, que la cloche en acier est tombée de toute sa hauteur (3 à 4 m) sur la main du professeur des écoles. Le directeur de l’école Pascal Poulain a emmené sa collègue aux urgences avec pour bilan, 4 à 5 jours d’arrêt maladie. « Sa main était tout enflée, je n’ose imaginer le drame si la cloche était tombée sur la tête d’un élève ».

Immédiatement sur place les services techniques de la mairie qui avait installé la cloche depuis peu ont constaté les faits et souligné qu’il ne s’agissait pas d’un problème de scellement au mur : « La cloche ne s’est pas décrochée du mur mais a plutôt un défaut de construction. Une défaillance du système de goupille qui retient la cloche, petit à petit avec l’oscillation la goupille s’est désaxée amorçant la chute de la cloche », explique le directeur de Longeville, bien embarrassé.

La municipalité consciente de la situation va rapidement demander des comptes au constructeur.

 

Est Républicain du 14/01/2015

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article