Josette Sauser nous a quittés

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

C’est à l’hôpital de Vesoul ce 4 novembre que Josette Sauser s’est éteinte au terme d’un cancer qui s’était déclaré il y a deux ans. Elle est née Kaluzny le 26 avril 1939 à Echenoz-la-Méline, aînée d’une fratrie de 5 enfants et vécut une enfance et une jeunesse plutôt rude. Elle grandit au village où elle suivit sa scolarité décrochant le certif. Elle regretta longtemps de n’avoir pas pu poursuivre des études. Le 2 juillet 1960, elle épousa Jacques Sauser, maçon, originaire de Noidans et le couple s’établit rue des Juifs au village. De leur union naquirent deux enfants : Evelyne en 1962 qui réside au village et Didier en 1964 qui habite Champey. Trois petits-enfants agrandirent le cercle familial et la naissance d’Hugo, son arrière-petits-fils, lui procura beaucoup de joie. Josette effectua tout son parcours professionnel comme couturière à Peugeot-Vesoul où elle ne rechigna jamais à la tâche, effectuant souvent des heures supplémentaires le samedi matin, partant travailler à mobylette quelle que soit la météo. A l’heure de la retraite en 1995, elle prit grand soin de son jardin car elle était une passionnée de fleurs. Durant ses années professionnelles, avec son amie Annie, Josette participa souvent aux sorties organisées par le comité d’entreprise car elle aimait beaucoup voyager. En 2010, elle eut la joie de partir en Angleterre assister au mariage de sa petite-fille Sandra. Ce fut vraiment un grand moment de bonheur. Le tricot n’avait pas de secret pour elle tout comme la broderie et ce fut toujours une fidèle lectrice de notre quotidien.

Son mari ayant traversé des moments difficiles, elle fut toujours à ses côtés mais elle eut le chagrin de le voir partir en juin dernier et ce fut pour elle un grand vide. Confrontée à la maladie, cette femme qui ne fut pas toujours gâtée par la vie fit face avec adversité sans jamais se plaindre pour ne pas être un poids pour son entourage.

Ses obsèques seront célébrées aujourd’hui jeudi, à 10 h 30, en l’église d’Echenoz-la-Méline. Nos condoléances.

 

Est Républicain du 06/11/2014

 

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel Coly 06/11/2014 22:44


Bonjour


Ne pensez-vous pas que née en 1939, une retraite en 1955 soit un peu jeune ?

mairie d'Echenoz-la-Méline 18/11/2014 09:51



Bonjour, 


effectivement, c'est un peu jeune vous avez raison. 


Il s'agit de 1995. 


Merci pour la remarque, bonne journée