Espace Musical

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

presbytere-9305.JPG

L'espace musical a ouvert ses portes en septembre 2012 et deux associations  mélinoises s'y sont installées : Musique Plaisir et Aim'Rock

Il est issu d'une réflexion visant à réaménager 'l'espace presbytère' et des consultations publiques régulières qui ont eu lieu à partir de 2008.

Cet espace n'a  en salle-MP.jpgeffet pu naître qu'à partir des rencontres avec les mélinois  et les associations concernées, tenant compte de leurs suggestions et de leurs besoins initiaux mais aussi en respectant les contraintes architecturales incontournables.

C'est par ses mots qu'a débuté vendredi 28 septembre 2012 une nouvelle réunion entre l'association Musique Plaisir (

représentée par sa présidente Mme Clouet, la trésorière et secrétaire Mme Burkhalter et M. Armand, membre actif et adhérent) et l'équipe municipale (Mr le Maire et les adjoints et délégués au Périscolaire, à la communication, aux finances et à la vie associative)

Chacun a pu entendre l'implication associative réciproque et reconnaître que les engagements qui avaient été pris régulièrement dès 2008 seraient tenus à savoir :

  • une concertation  entre les deux associations Musique Plaisir et Aim'Rock  en ce qui concerne l'utilisation des locaux (organisation commune de l’espace, aménagement des communs, réflexion autour de la pertinence d'une assurance  unique partagée, établissement d'un règlement intérieur ...)
  • une mutualisation des nouvelles salles municipales  mises à disposition des différentes associations : ainsi comme il en avait été convenu  depuis plus d'une année avec Mme la Présidente de Musique Plaisir différents créneaux horaires pourront être utilisables par l'association afin que chaque membre et chaque professeur puissent bénéficier des meilleures conditions  d'apprentissage possibles, en lien  bien sûr avec les demandes des autres associations mélinoisespresbytere-9346.JPG
  • une volonté de poursuivre le dialogue et les rencontres régulières pour permettre que chaque association puisse trouver au sein de la commune les moyens matériels, humains et financiers nécessaires à son développement. Cette dynamique devant s'inscrire dans le respect des compétences respectives et en tenant compte des ressources budgétaires, techniques et relationnelles communales disponibles.

C'est dans ce climat de signification de notre volonté de maintenir cette atmosphère communale d'ouverture que Mr Armand a précisé qu'il apporterait un complément d'informations à l’article paru dans le n°17 de Musicalyre lors de la prochaine parution du n°18.

La municipalité


Publié dans Archives

Commenter cet article