Disparition de Maria Pinto

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

title-copie-1.jpg

C’est dans les bras de sa fille et à son domicile que Maria Pinto vient de décéder. Depuis de nombreuses années, elle souffrait de problèmes cardiaques.

Maria de Lourdes est née le 23 septembre 1927 au Portugal, dans une famille de viticulteurs, aînée d’une fratrie de 17 enfants. C’est dire si le mot travail avait un sens pour cette femme toujours généreuse envers les autres. Elle a grandi dans son village natal et a épousé, en 1955, José Pinto, du même village.

En 1971, celui-ci vient en France et elle le rejoint deux années plus tard. Tout d’abord ouvrier agricole, José Pinto a effectué son parcours professionnel à Peugeot Vesoul. Le couple s’est installé à Vesoul avant de faire l’acquisition d’une maison rue Joseph-Rouget à Échenoz-la-Méline.

De leur union naquirent quatre enfants : Marie Thérèse qui réside à Noidans-lès-Vesoul ; Manu installé à Échenoz-la-Méline ; Antonio qui habite Cornot, et Francisco qui réside au village.

Au fil du temps, la famille s’agrandit de cinq petits-enfants qu’elle chérissait.

Maria s’était toujours bien intégré, loin de son pays natal. Elle puisait dans sa foi les ressources nécessaires pour dépasser les épreuves de la vie. Faisant partie du Rosaire, jamais elle ne manquait les réunions et trouvait beaucoup de plaisir à se plonger dans les livres bibliques car elle maîtrisait bien la lecture.

Réservée, discrète, Maria était très sociable et prenait grand soin de son jardin car elle aimait beaucoup les fleurs.

Ses obsèques seront célébrées ce jour à 14 h 30 à l’église du Sacré-cœur suivies de l’inhumation au cimetière du village.

Nos condoléances.

Est Républicain

Publié dans Archives

Commenter cet article