Disparition de Francine Bachelu

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

C’est à la Maison du combattant à Vesoul où elle résidait depuis peu, que Francine Bachelu est décédée, doucement dans son sommeil, ce 21 novembre.

Née Villard le 1er juillet 1922 à Mohon (08), elle grandit dans une famille de cheminots. Elle arrive très jeune à Echenoz-la-Méline. Le 7 septembre 1946, elle épouse Roger Bachelu, originaire d’une vieille famille du village. Celui-ci étant cheminot, le couple vit à Noisy-le-Sec (93) jusqu’à l’heure de la retraite.

De leur union sont nés cinq enfants : Denise en 1947 qui réside à Thury-en-Valois (60), Madeleine en 1949 installée à Longuesse (95), Claudine en 1951 décédée en 1991, Jean-Paul en 1952 installé et bien connu au village, Philippe en 1958 qui habite Vaivre.

Dix petits enfants sont venus aggrandir le cercle familial, puis douze arrière petits-enfants aini qu’un arrière-arrière petit-fils. Ils comblaient de joie cette mamie aimante et toujours présente pour sa famille.

En 1976, à l’heure de la retraite, le couple revient tout naturellement au village et s’installe au 68, Grande rue. Ils s’invessent alors dans le milieu associatif, Francine trésorière du Fal dont son mari fut longtemps le président. Celui-ci est décédé en 2000 alors qu’une de ses filles était décédée en 1991. Malgré tout ce chagrin, Francine a poursuivi sa route, très active et dynamique jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus guère se déplacer.

Renée et Catherine, ses voisines l’entouraient de leur attention, venant disputer des parties de Scrabble avec elle.

Quant à Max, il ne l’oubliait jamais, palliant aux absences des uns et des autres. Adhérente de la section des anciens combattants, elle ne manquait jamais une cérémonie. Après plusieurs chutes et sa maison n’étant plus adaptée, elle a dû intégrer la maison de retraite où elle laissera un excellent souvenir.

Ses obsèques seront célébrées ce lundi 24 novembre à 10h 30 à l’église du village, et suivies de la crémation à Besançon,.

 

Est Républicain ud 24/11/2014

Publié dans Archives

Commenter cet article