CLAN DE SAGESSE

Publié le par mairie d'Echenoz la Méline

Les aînés ont revisité samedi leur commune avec les élus.

Maturité et sérénité

Les nouveaux élus ont découvert la convivialité de cet échange avec les aînés de la commune

 

Leur dernier rendez-vous datait de l’an passé. Pour autant, le plaisir de venir disserter avec leurs élus ne s’est pas émoussé, au contraire. Plaisants et attentifs, une douzaine d’aînés ont participé à ce moment d’échanges dont il ressort à chaque fois idées et réflexion sur la vie communale. Sachant dépasser sans les occulter les persistants problèmes de sécurité routière ou d’incivisme, les Sages se sont intéressés aux projets d’un village qui « bouge dans le bons sens !».


Les élus entourant le maire Yves Martin ont développé les dossiers d’un programme dense concernant chaque tranche d’âge. Chantal Chevalley a présenté la toute récente et déjà très active micro crèche, où cinq mélinous évoluent déjà. De nouvelles inscriptions sont enregistrées et la première adjointe invite vivement les seniors à découvrir le royaume des tout-petits lors des portes ouvertes du 10 octobre prochain.


La réhabilitation du presbytère et de la mairie, actuellement confiée au cabinet d’architecte Quirot, suscite lui aussi un vif intérêt. Mise aux normes, gain appréciable de l’espace pour l’ensemble des services communaux, création éventuelle de logements, les raisons en sont comprises et approuvées. Deux scénarii sont à ce jour retenus et la probabilité de débâtir totalement l’existant, porteur de trop de vices, ne provoque aucun antagonisme. « Il est souvent moins onéreux de reconstruire, constate Irène Breney, largement approuvée, que de rafistoler du vieux ! ». « Nous aimons bien cette bâtisse, souligne un autre participant, mais elle n’est pas classée ni de grande valeur ». Le financement de cette vaste opération, dû en partie au fort désendettement réalisé lors des mandats précédents, rassure les seniors sur le bon déroulement du projet. « Un projet, leur rappelle Yves Martin, qui doit tenir compte de tous les facteurs de développement et d’avenir sur une commune, à très long terme ».


Plus proche de leur devenir, la présentation de la future maison « Age et Vie » est suivie avec attention. L’implantation voie du Soulé, au bout de la rue Saint-Hubert, sur un vaste terrain de 30 ares, respecte l’engagement de l’association gestionnaire qui est de maintenir les personnes âgées, autonomes ou semi-dépendantes, au cœur de leur cadre de vie habituel. Une unité de six studios de 30 m2, avec terrasse et jardinet, est prévue, un premier jet doublé en cas de demandes importantes. Ce lieu de vie sécurisant car assuré d’une permanence jour et nuit, devrait recevoir ses premiers résidents, mélinois ou parents de mélinois, au printemps 2011. On peut y être locataire et/ou propriétaire. « On va, soupire comiquement une participante, enfin investir dans une résidence secondaire ! ».


Autre projet, la maîtrise foncière des terrains de la Vèze aboutira, après rétrocession des terrains inutiles à la restructuration de la Méline, à la réalisation, communément avec le Pays de Vesoul Val de Saône, de jardins publics et familiaux, dont une partie, appelée jardins de Cocagne, offrirait la double utilité d’une ouverture au maraîchage bio et à l’appel à une main d’œuvre de réinsertion de personnes sans emploi ou d’anciens détenus.


Sur le chapitre de l’eau, les aînés ont plusieurs questions. Satisfaits de la qualité des sources du Breuchin, leur souci porte majoritairement sur la mise aux normes des réseaux d’assainissement avec passage en séparatif pour 2015. Sans urgence toutefois pour les particuliers dont le réseau unitaire est en bon état. Ces travaux obligatoires, d’un coût de 1.5 million d’euros, entraîneront toutefois une augmentation de la taxe d’assainissement à raison de 3,5 € le m3 dès 2010. Les fortes perturbations climatiques de fin juin ont aussi inquiété les Sages dont plusieurs ont été inondés. Ils sont invités à se signaler afin de compléter l’étude des points de sinistres et d’y remédier. « Que voulez-vous ? conclut une dame, c’est un peu tard pour apprendre à nager ! »

 

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article