Arts Martiaux Historiques Européens

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

ANIMATEURS DE L’HISTOIRE VIVANTE

  Trois membres du C.A.S.C. proposent
une activité originale bien qu’ancestrale.
Un seul pas du combat à la connaissance.

 « appréhender l’histoire autrement, par la porte du quotidien »

A.M.H.E. Sous ce sigle se cache un exercice peu commun : les arts martiaux historiques européens. Répandue avec succès sur le vieux continent, encore un peu timide en France, l’activité prend doucement son élan, porté par des associations spécialisées reconnues, comme la dijonnaise « De taille et d’estoc », ou les centres communaux d’action sociale et culturelle.

 

Cédric Ougier pratique depuis trois ans au sein du Collectif de la Vouivre. Sans formation première, issu d’un secteur paradoxalement très moderne, l’informatique, le jeune homme a trouvé dans le domaine le reflet de sa passion pour l’Histoire et les différentes cultures, avec, reconnaît-il, une préférence pour le Moyen-âge. Déféré par le CASC de Vesoul, Cédric, entouré d’Audrey et Benjamin, pose désormais chaque mardi armes de combat et bagage pédagogique à Longeville, où il anime une séance à partir de 20 heures.

 

Consistant à apprendre et pratiquer les arts du combat ancien d’après les traités d’époque, les AMHE impliquent une étude des sources historiques, écrites ou iconographiques, leur analyse, leur interprétation, avant la mise en pratique sur le terrain. « Les arts martiaux historiques européens ne se qualifient pas comme une discipline sportive, précise Cédric, mais comme une activité physique et culturelle ». Que chacun peut aborder sans préparation préalable. « Les AMHE sont aussi une forme d’expression »

 Le principe essentiel, puriste : « ne pas toucher à la technique ». Se référer aux exposés des maîtres d’armes de l’époque, Joachim Meyer, Fiore di Liberi ou Johann Lichtenauer. Puis adapter la technique à une situation de combat en la replaçant à vitesse réelle,  en respectant la même logique quelque soit l’arme utilisée. Celles proposées lors du cours mélinois sont la dague, l’épée longue et le bâton, choisies dans un éventail de degrés allant de la lutte à main nue à la hache bourguignonne. Les armes, sécurisées, sont de fabrication personnelle et artisanale. Les tenues gracieusement fournies par le club d’escrime de Vesoul.

 

Les trois jeunes gens, ouverts et chaleureux, se nourrissent des différentes facettes de cette activité étonnante. « On apprend à gérer ses gestes, son espace, mais aussi à acquérir compréhension et tolérance ». Avec en bonus un apport de connaissances sociales, anthropologiques et historiques d’importance. « Echanges, rencontres, ateliers et conférences, permettent de partager et puiser des idées ». Une culture que le collectif de la Vouivre est heureux de distiller dans les écoles, les milieux associatifs, les centres de loisirs. « Nous sommes, sourit Cédric, des travailleurs indépendants oeuvrant autour de l’histoire vivante ». Alors du bel ouvrage, assurément.

 

Contact et renseignements : CASC FOL 70 – tél. 03.84.75.95.85 – Cédric Ougier au 06.60.41.41.77  - Cours chaque mardi à 20 heures école de Longeville (direction Solborde) à Echenoz-la-Méline.

 Viviane Belle La Presse de Vesoul


Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cavac 09/05/2010 22:59



Bonjour , il faut que les divers arts martiaux historiques européens soient enseigner à l'avenir dans toute l'Europe et qu'il y ait à l'avenir de véritables compétitions au niveau nationnal et
européen dans divers disciplines: joute équestre avec armure (sécurisée au maximum) ; divers combats à mains nues (règles bien définies) ; escrime des mousquetaires (avec protections et
règles) ; escrime au baton (avec protections et règles) ; escrime  avec armure à l'épée à 2 mains  (règles de sécurité et réplique d'épée) ; escrime avec armure à l'épée et
bouclier (règles sécurité et réplique d'épée) qu'en pensez-vous



cavac 09/05/2010 22:20



Bonjour ! j'espere que le arts martiaux historiques européens vont rapidement se démocratiser dans toute l'Europe et que sera organiser chaque année , un GRAND TOURNOI EUROPEEN DES ARTS
MARTIAUX HISTORIQUES avec de multiples disciplines: joute équestre ; escrime au baton et canne ; escrime des mousquetaires ;  diverses escrimes avec armures  médievales et antiques avec
differentes épées , boucliers et autres ; divers combats à mains nues ; et autres disciplines ! qu'en pensez-vous ?