André Duchanois n’est plus

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

deces.jpg

C'est une figure bien connue mais sans doute trop vite oubliée du monde commerçant vésulien qui disparaît en la personne d’André Duchanois. En effet, celui-ci fut cordonnier durant 39 ans, rue des Halles à Vesoul.

Il était né le 15 mars 1930 à Amont-et-Effreney, fils d’agriculteurs, métier qu’il exercera un temps avant de se reconvertir pour cause de santé.

En 1954, il épousa Jeanne Levrey, originaire de St-Bresson. De leur union naquit, en 1956, Gérard, fils unique, artisan sellier moto qui vit à Saint-Bénigne (01).

André Duchanois est arrivé sur Vesoul en 1958 et fut un artisan dévoué corps et âme à sa clientèle et très investi dans sa profession, longtemps président de son syndicat.

C’est en 1985 que le couple s’installa au village au 30, rue Francis-Mohring. En 1996, André fut victime d’un AVC. Au décès de son épouse en 2011, il dut intégrer l’EPADH au Mont-Chatel à Lure où petit à petit il reprit des forces, retrouvant un semblant de marche avec déambulateur. C’est dans cet établissement qu’il s’est éteint subitement, victime de problèmes pulmonaires.

Croyant et pratiquant, il ne manquait jamais la messe dominicale à St-Georges durant son activité professionnelle et, une fois installé à Echenoz, il s’adonna au jardinage. Cet homme généreux, féru du travail bien fait s’en est allé un peu dans l’anonymat.

Ses obsèques seront célébrées ce jour à 10 h 30 en l’église du Sacré-Cœur suivies de l’inhumation au cimetière du village.

Nos condoléances.

Est Républicain

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article