UNE SEULE VOIE D'HIER A DEMAIN

Publié le par mairie d'Echenoz la Méline


Le centre du village rénové accueillera les festivités du 14 juillet*


« Presque cent ans entre ces deux photos... »

 


Certes, l'atmosphère y est plus douce, le véhicule rare et plus poétique. Mais les initiés reconnaîtront rapidement  les maisons toujours vaillantes et une verdure fidèle. Cette image de la grande rue, dénichée par Michel Drouhin, mélinois pure souche, n'est pas si différente de la perspective actuelle, fraîchement rénovée.


Redonner au lavoir son visage d'antan  avait marqué la première étape de cette rénovation. Controversé au départ, le projet, au fur et à mesure de sa réalisation, a vite endigué les craintes d'un modernisme sans âme lorsque le site a retrouvé, en plus pimpant, son allure et ses couleurs d'origine. Pour offrir, après retrait d'une toiture rapportée, clarté et sécurité aux usagers.


La remise en état de la grande rue, déjà sur les tablettes du précédent mandat, n'a quant à elle pas soulevé de polémique, mais demandé juste un peu de patience. Un passage de trois mois, de début avril à fin juin, plutôt bien ressenti.


« Oui, bien sûr, j'ai été gênée, avoue une jeune résidante, l'accès était difficile à pied ou sur quatre roues. Mais maintenant, c'est joli et plus aisé pour se garer.  Ca valait le coup d'attendre !».


D'autant plus que nichent dans cet axe essentiel plusieurs commerces de proximité : boulangerie, boucherie, coiffeur, tabac journaux... Clients et exploitants n'ont cependant pas perdu le sourire.


«L'occasion, déclare avec humour Arnaud Begeot, boucher-traiteur, de constater la fidélité de notre clientèle ! Certes, les gens ressentaient quelques désagréments, mais sans mauvaise humeur. Et aujourd'hui, le résultat plait beaucoup ! » 


Des travaux menés tambour battant par l'entreprise Piacentini, sous couvert du maître d'œuvre EVI. Claude Jacques, l'élu en charge du projet, traduit la satisfaction municipale et salue l'efficacité des différents intervenants : « Le déroulement des opérations a été impeccable, sans mauvaise surprise ni retard ». L'adjoint souligne toutefois le souhait des riverains, soucieux du non rehaussement de la route en raison des risques d'inondation dont ils ont subi un récent effet. Les services du conseil général qui ont assuré l'enrobé bitumeux vont analyser les incidences des précipitations orageuses exceptionnelles du 26 juin dernier pour entreprendre d'éventuelles mesures complémentaires.

Claude Jacques, élu en charge des travaux, et Michel Drouhin, mémoire mélinoise, échangent leurs impressions près du lavoir réhabilité »

Afin de sécuriser et de réguler une vitesse fort peu civique, Claude Jacques prévoit également l'installation de barrières empêchant l'empiètement des véhicules sur les zones piétonnes dégagées.


Avant d'attaquer, dans la foulée, la remise en état de la seconde partie de la grande rue, à hauteur de l'impasse des Droits de l'Homme jusqu'à Longeville. Travaux de décaissement, renforcement des appuis, enrobage et finition, un programme important visant à un résultat lisse et harmonieux, pour un coût global de 400.00 euros.


Le cœur du village, lui, inaugurera son habit  tout neuf pour les festivités du 14 juillet. C'est en effet place du Docteur Guillaume (ou place du Lavoir) que se déroulera le vin d'honneur succédant à la cérémonie. Un cadre fleuri au charme respecté sur lesquels les souvenirs de quelques vrais mélinois s'écrivent en filigrane.

Viviane Belle La Presse de Vesoul


* en raison des intempéries le verre républicain a été servi à la population sous le préau de l'Espace Associatif !



 

Publié dans Archives

Commenter cet article