Partageons la route (cyclistes)

Publié le par mairie d'Echenoz la Méline

Cyclistes : soyons visibles

Portons des vêtements clairs, ou des vêtements et accessoires (baudriers, brassards...) munis réfléchissantes la nuit.
Possédons un véhicule muni d'équipements de qualité et qui fonctionnent : freins, pneus, éclairage conforme à la réglementation.
Ce dernier comporte un feu jaune ou blanc à l'avant et un feu rouge à l'arrière fonctionnant sur piles ou dynamo, des catadioptres orange sur les roues (au moins un par roue) et un catadioptre rouge à l'arrière, ainsi que des catadioptres orange sur les pédales et un catadioptre blanc à l'avant.


Cyclistes : protégeons-nous

De préférence, portons un casque qui nous protège des traumatismes crâniens en cas de chute, et équipons notre vélo d'un écarteur de danger qui incite les automobilistes à s'éloigner de nous.


Cyclistes : choisissons notre itinéraire et adaptons notre pratique


Choisissons les itinéraires qui offrent le plus de sécurité. Les routes à trafic routier important sont à éviter, et la circulation de nuit à limiter. À plusieurs, mettons-nous en file simple en cas de route étroite ou de dépassement par un véhicule.


Cyclistes : positionnons-nous clairement sur la chaussée


Utilisons les aménagements spécifiques : bandes, pistes.
Affirmons clairement nos intentions aux autres usagers. Tendons le bras pour indiquer que nous allons tourner (surtout à gauche) et assurons-nous que notre intention a bien été comprise par les autres usagers.Cyclistes : fractionnons et protégeons les groupes
Le groupe doit être limité en nombre : environ 10 personnes et jamais plus de 2 de front.
Au-delà de 10, il est recommandé de rendre le groupe visible en se faisant encadrer par des véhicules utilisant un gyrophare émettant une couleur orangée, et en le
fractionnant pour faciliter son dépassement.


Cyclistes : prévenons et anticipons
les comportements des autres usagers

Évitons tout changement brusque de direction et anticipons nos mouvements suffisamment tôt.
Circulons le plus près possible du bord droit de la chaussée quand son état le permet.
Circulons à un mètre du trottoir ou des voitures en stationnement.
Nous pourrons ainsi agir face aux portières qui s'ouvrent, ou aux automobilistes qui doublent en forçant le passage.

 

Pour en savoir plus : http://www.securiteroutiere.equipement.gouv.fr/

Publié dans Conseils municipaux

Commenter cet article