Les voeux 2009

Publié le par mairie d'Echenoz la Méline

« SANS VOUS, PAS DE REUSSITE »


Message clair et direct du maire Yves Martin aux partenaires de la commune

 

Des projets liés à la personne, c'est ainsi que pourraient se qualifier les grandes lignes avancées mardi soir par le maire Yves Martin lors de la traditionnelle cérémonie des vœux. De la petite enfance aux personnes âgées, en passant par l'amélioration de l'accueil des services publics ou l'environnement associatif, l'avenir se place sous le signe d'une démarche humaine de qualité susceptible de créer une aisance quotidienne.


Dans un avenir proche, la mise en place d'une micro crèche pouvant recevoir neuf enfants de 0 à 3 ans est envisagée en partenariat avec une association expérimentée dans ce domaine.


De même, un aménageur spécialisé a été contacté dans le cadre de la construction d'un bâtiment de six logements destinés à des personnes âgées semi dépendantes. Cette maison bénéficierait d'un emplacement centré et permettrait à plusieurs villageois de se maintenir sur leur lieu de vie.


Qui dit voirie dit  aussi sécurité. Le passage en zone 30  de l'avenue Charles de Gaulle, de la grande Rue, du carrefour de l'église à Longeville, devrait rassurer riverains et usagers. La rue des Mûriers, des Longues Raies et la route de Solborde feront l'effet d'un réaménagement après reprises sur les réseaux divers.


Projet mijotant depuis plusieurs années, la valorisation de la plaine de la Vèze serait marquée par la création d'un bel espace public naturel réunissant pistes cyclables, jardins familiaux, promenades, aires de sport et d'animation. Additionnés en zone hors d'eau d'une maison des sports et  d'emplacements pavillonnaires. Parallèlement à la démarche de requalification de la Méline par le Syndicat du Durgeon, une demande d'approche environnementale urbaine a été déposée auprès de la C.A.U.E.


Le plat de résistance consiste quant à lui à restructurer les locaux de la mairie, peu propice à un accueil pluralisé de la population. En y adjoignant l'espace offert par l'ancienne cure, il devient possible de réaliser un lieu fonctionnel, accessible et parfaitement organisé où les services administratifs jouxteraient harmonieusement  le périscolaire, voire même le milieu associatif. Ce projet de grande envergure mais de nécessité réelle pourrait financer ses charges de fonctionnement par la création simultanée d'appartements locatifs. Les études et consultations diverses réalisées cette année se concrétiseraient de 2010 à 2012.


Ne pas laisser s'éteindre le flambeau associatif à l'origine des nombreuses activités et manifestations communales : autre volonté municipale. La création d'une salle multimédias en concertation avec le F.A.L. et l'école de Longeville, est une idée pertinente propre à chatouiller l'internaute qui sommeille en chacun.


Yves Martin a rappelé les projets communautaires dont les récentes orientations mettront en exergue la capacité d'accueillir des zones artisanales (Z.A. des Prés, de la Providence ou entrée sud), capacité devenue caduque sur les agglomérations voisines, saturées. Requalification de la zone de loisirs du lac, pôle de transports multi et intermodal en gare de Vesoul, réseau cyclable multiplié, autant d'atouts issus de l'agglomération vésulienne dont pourront profiter les mélinois.


Outre les subventions d'Etat, l'épargne de ces trois dernières années, gérée avec efficience, s'additionne d'une capacité d'autofinancement de 250.000 €, annihilant toute augmentation des taux. Afin d'envisager l'avenir avec un peu de cet optimisme devenu perle rare. Plus encore que la galette partagée en geste d'amitié, la municipalité a souhaité offrir, en cette période d'inquiétudes et de morosité, une délicieuse part de sérénité.

Viviane Belle La Presse de Vesoul

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article