Le théâtre d'improvisation

Publié le par mairie d'Echenoz la Méline

Venez découvrir une nouvelle forme de théâtre !

Le Samedi 6 décembre 2008, les P'tits Snocs vous proposent une grande soirée de théâtre d'improvisation pour sa rentrée.
De 18h à 2h du matin, vous allez pouvoir assister à une série de rencontres formidables, avec la
participation des équipes des P'tits Snocs, mais surtout nous aurons l'honneur d'accueillir les équipes Improv'Istres (de Istres) et l'équipe junior de la LIMA (d'Angers).
Les portes du préau de Longeville, à Echenoz la Méline, seront ouvertes sans discontinuer à partir 18h, sans horaire de vente de billets imposée.

EN GROS, UN SPECTACLE UNIQUE
A NE PAS MANQUER !! !! !!

Réservation possible au 06 62 84 62 41

Entrée au profit du téléthon : adulte 5€ (ou plus), gratuit pour les enfants.
Buvette et petite restauration sur place.


Venue tout droit du Québec dans les années 70, cette pratique théâtrale permet à 2 équipes de se confronter, de vous faire rire, de vous faire pleurer... sur des thèmes qu'elles ne connaissent pas à l'avance.

Ces thèmes restent sous le secret d'un arbitre impitoyable, qui en plus compliquera la chose, en imposant des catégories loufoques... Yannick Ballet


Déroulement d'un match (source wikipedia) :


Deux équipes composées chacune de 7 personnes (3 joueurs, 3 joueuses et un coach) s'affrontent dans une mini patinoire de hockey (environ 5m sur 6m) en bois dans une tenue réglementaire (à savoir pantalon de sport noir ou jogging noir, T-shirt, baskets et maillot).


Le match est présenté et animé par un maître de cérémonie dit MC (prononcez emsi). Un musicien joue pour chauffer la salle et lorsque le staff ou les équipes se concertent. Il permet de remplir les temps morts et motive le public et les joueurs (parfois, un DJ remplace le musicien).


Un arbitre et deux arbitres assistants se chargent de faire respecter les règles et de comptabiliser les scores. Ils sont habillés tels les tenues d'arbitres et d'arbitres assistants de hockey.


L'arbitre tire au hasard les thèmes (inconnus des joueurs) dans un barillet et indique la forme que l'improvisation (l'impro) prendra en faisant varier plusieurs éléments :
• la nature: mixte ou comparée : une improvisation mixte permet aux deux équipes de jouer ensemble alors qu'une improvisation comparée voit les deux équipes se succéder sur la patinoire.
• le titre : il s'agit le plus généralement d'un mot ou d'une courte phrase choisi par l'arbitre lui-même.
• le nombre de joueurs : il peut être libre ou bien imposé par le carton.
• la catégorie : elle peut être libre ou encore dictée par le carton parmi un large panel de possibilités (à la manière de Molière, de Michel Audiard, chanté, en rimes, sans paroles, silencieuse, avec accessoire, roman-photo, etc.)
• la durée : elle varie généralement de 30 secondes à 8 minutes, mais peut aller jusqu'à 20 minutes.


À la fin de la lecture du carton, les équipes ont 20 secondes pour se « coacher » (partie que l'arbitre nomme souvent le caucus), dans le cadre d'une improvisation comparée, un assistant arbitre vérifie que l'équipe qui joue en seconde position ne parle pas (pour l'égalité des chances entre les deux équipes). Pour cela il dispose d'un ruban qu'il dispose sur le coin de la patinoire, le retire si l'équipe concernée parle durant l'improvisation de la première équipe.


À la fin de chaque improvisation, le public vote avec un carton de couleur associé à chaque équipe pour la meilleure prestation. Un point est accordé à celle qui remporte l'improvisation.


Le match se déroule en trois périodes (tiers-temps) de 20 à 30 minutes chacune et l'équipe qui a le plus de points à la fin du match est déclarée gagnante.


À tout moment, le public peut manifester son mécontentement ou son ennui en jetant une pantoufle (aussi appelé savate) sur la patinoire (avatars des caoutchoucs québécois).


L'arbitre est là pour faire respecter un certain nombre de règles bien établies. Il peut siffler des fautes à l'aide d'un gazou. Ainsi, il existe 16 fautes officielles (Voir ci-dessous). Chaque équipe totalisant trois fautes donne un point à l'équipe adverse.


Le match d'improvisation se doit de rester un spectacle : s'il s'inspire du sport et de son esprit de compétition, c'est pour les parodier, tel que l'ont imaginé ses fondateurs. S'il est bien compris, le Match d'Improvisation « joue à jouer un match ». L'aspect le plus remarquable, et ce qui incontestablement explique le succès du Match d'improvisation, est le fait que le public lui-même participe au spectacle et joue son propre rôle.


Publié dans Conseils municipaux

Commenter cet article