18 maires de la CCAV qui s'affichent...

Publié le par Echenoz la Méline

Des maires se jettent à l’eau pour 2009          Sous l’œil du photographe Marc Paygnard, l’année des 30 ans du lac,
les élus de la CCAV ont posé pour le calendrier

René Regaudie (Pusey) en pirate des Caraïbes, Nicolas Virot (Chariez) dans la peau de Tintin, Yves Martin (Echenoz-la-Méline) dans une scène d’Alerte à Malibu ou encore Jean-Pierre Wadoux (Noidans-lès-Vesoul) dans “James Bond contre Docteur No” : vous avez aimé le calendrier des rugbymen du Stade Français, vous adorerez celui des... élus de la CCAV ! L’idée, lancée à la cantonade par le premier magistrat mélinois Yves Martin, voici quatre ans, et dont notre hebdomadaire s’était fait l’écho dans la rubrique “De quoi j’me mêle”, est aujourd’hui concrétisée.
Le lac, qui fête cette année son trentième anniversaire, constitue le fil rouge de ce calendrier où les maires des communes de la communauté de communes de l’agglomération vésulienne, sont mis en scène à travers douze tableaux comme autant de mois, autour du cinéma, de la BD, de la littérature ou de la peinture.
Comme le souligne Alain Chrétien, président de l’agglo, cette opération de promotion de la CCAV et de sa zone de loisirs est doublée d’une action de solidarité.
Le produit de la vente des calendrier.s sera intégralement reversé à l’association “Enfants et sourire” qui permet aux enfants de mieux vivre leur séjour au service pédiatrie de l’hôpital.
La mise en œuvre de ce projet a été coordonnée par Viviane Belle et le photographe Marc Paygnard qui a réalisé les prises de vue et imaginé la mise en scène. “Après une inquiétude palpable au départ, reconnaissent les chevilles ouvrières de cette initiative, les élus pensant qu’il s’agissait d’un calendrier dénudé, tous ont totalement adhéré et se sont pris au jeu”.
Des Naïades et des Apollon ont également été associés à la réalisation de ce calendrier, qui n’aurait sans doute jamais vu le jour sans l’investissement de bénévoles qui ont travaillé dans l’ombre, que ce soit au maquillage, aux costumes, au montage et démontage, à la création et réalisation et aux accessoiristes.
“La prise de vue a été un moment très sympathique” confie Nicolas Virot. “On m’a proposé de revêtir une tenue de pirate, j’ai dit pourquoi pas. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que cette action a été menée dans un but caritatif” souligne René Regaudie. “C’était génial ! En tant qu’ancien marin, je ne pouvais pas être ailleurs que sur un bateau”  rapporte Pierre Lortet (Vaivre-et-Montoille).
Encore quelques semaines à patienter et le calendrier sera livré.
Il sera mis en vente au prix de 7 euros.

               
18 maires au fil de l’an – DOUZE MOIS EN…  MAIRES !

Publié dans Conseils municipaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article