Historique du FAL

Publié le par Echenoz la Méline

Historique du foyer.


Comment est né notre foyer ?


En 1977 la municipalité ayant à sa tête André Catté avait dans son programme le développement d'activités culturelles et sociales dans la commune.


Une enquête faite auprès de tous les habitants d'Echenoz a confirmé le besoin de la population dans ce domaine.


Un comité provisoire a été chargé de mettre sur pied une association prenant en charge l'organisation des loisirs sous toutes leurs formes. À cette époque il n'y avait à échelonnons que deux associations : le foot et La Légère Mélinoise.


Dès le départ, sous l'impulsion de quelques conseillers Guy Vieuxmaire se faisait le porte-parole, il fut décidé que ce serait une association inter générations. Elle serait ouverte à toutes les tranches d'âge pour permettre de resserrer les liens entre les adhérents et de rompre l'isolement de certains.


C'est pourquoi le 5 janvier 1978 eu lieu l'assemblée générale constitutive sous la présidence du maire André Catté. Celui-ci procéda  à l'installation du bureau provisoire présidé par Marcel Vernouzy entouré de Renée Vairon, Roger Marquis, Guy Vieuxmaire et  moi-même.


Dans un premier temps et compte tenu  des locaux disponibles les activités se sont limitées à :

-- la bibliothèque.

-- le centre de loisirs.

-- l'installation du club du troisième âge.


Le besoin s'en faisant sentir d'autres activités ont vu le jour :

-- les séances de gymnastique d'abord pour le troisième âge puis pour les plus jeunes, animée par M. Joly.


Très vite le club du troisième âge sous la présidence de Charlotte Vilchéo et de Roger Marquis prend sa vitesse de croisière : réunion deux fois par semaine pour jeux et travaux manuels,  petite randonnée  le mercredi.


Parallèlement d'autres activités voient le jour :

-- randonnée vélo.

-- randonnée pédestre.

-- voyage, repas groupant les adhérents de tous les âges.

Le 13 mai 1979 eu lieu à Longeville la première grande fête du Foyer d'Animation et de Loisirs.


À cette époque de nombreux jeunes adhéraient au FAL ce qui permettait d'organiser:

-- des sorties patinoire.

-- des sorties neige dont chacun garde encore la nostalgie.

-- un groupe de théâtres sous la responsabilité de Gérard Daval.


Avec les années le nombre d'adhérents  n'a cessé de croître ainsi que la diversité des projets :

-- le centre de loisirs étendu à toutes les vacances et au mercredi.

-- l'accueil périscolaire.

-- la musique.

-- les soirées culturelles.

-- les rallyes.

-- les randonnées pédestres...


Le foyer a toujours eu le souci de l'animation du village c'est pourquoi dès 1981 il prit en charge avec les autres associations Mélinoises l'organisation des fêtes du 14 juillet et les bals des associations qui avaient lieu chaque année.


Un des moments forts de la vie du FAL fut la célébration du bicentenaire de la révolution à 1989.

En partenariat avec l'association des parents et amis de l'école maternelle, le FAL a ramené Echenoz  200 ans en arrière. La consultation des archives permit de faire une exposition sur la vie au village pendant la révolution et de réaliser pour le 14 juillet 1989 la reconstitution des grandes journées révolutionnaires. Cette manifestation ne pouvait se terminer sans la prise de la Bastille, construite grâce au talent et au travail de Roger Bachelu et de son équipe.

Là, le FAL réalisa pleinement son rôle de rapprochement des générations.


Depuis 1991 la manifestation principale qui rassemble les adhérents sur un même projet est la fête du miel. En partenariat avec l'union apicole, elle mobilise des adhérents et sympathisants du foyer, elle anime le village et fait connaître les produits du terroir et de la ruche.


Et c'est maintenant le FAL tel que vous le connaissez.

Bernadette Borey

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article