2012, L’ANNÉE AIM’ROCK

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

ELM-AG-M-ROCK-060112.jpgUne actualité permanente à suivre sur un site internet bien conçu. 

 

Porteuse de plusieurs projets musicaux, l’association sera sur tous les fronts



« Après ce périple en partenariat avec le Moulin de Pontcey et le Barouf, nous allons cette année nous recentrer sur Echenoz-la-Méline ». On se souvient du succès des deux éditions de Méline Rock, rendez-vous lancé sans prétention, pour le plaisir, et qui eut la surprise de rassembler, en pleine rentrée scolaire, plus de cinq cents amateurs de ce style fort du paysage musical.
Le voici revenu au creux de son berceau mélinois, avec une petite modification : la date. Estivale (le 7 juillet), elle semble aux organisateurs plus propice à l’esprit festivalier, si l’on table sur une météo clémente, des soirées allongées et une disponibilité plus plausible en période de vacances. D’ores et déjà, le programme s’y dessine, là aussi plus tourné vers un esprit pop-rock réjouissant, sans toutefois renier l’âme heavy-noise qui compte largement ses fidèles. Plusieurs groupes reconnus de Lille et Bordeaux (dont Mars Red Sky et Tang), Besançon et Belfort pourraient marquer l’évènement de leur présence.
Mais l’association, toujours présidée par Christophe Dubreuil, s’accorde à donner de la voix toute l’année, accrochant à sa portée de projets plusieurs notes non seulement novatrices, mais aussi fédératrices. Le 7 avril, retour à la formule plébiscitée de l’apéro concert (17 h30 à 20h) à Longeville, avec la participation d’Heroku (pop-rock). Tous les groupes de l’association se partageront le même plateau le 21 juin, date incontournable, à Vesoul. Deux jours après, le 23 juin, organisation « d’une scène ouverte » durant les feux de la Saint-Jean à Vaivre, avec accueil à tous les styles de musique sur un seul diktat : être véritablement formation locale.
Outre deux soirées thématiques automnales au Moulin et au Barouf, l’automne sera propice à creuser son nid pour aiM’Rock, un espace sur mesure délivré par la municipalité mélinoise mettant à disposition des deux associations musicales de la commune un site privilégié. Isolation phonique très poussée, articulation des locaux, et en cours d’étude un studio d’enregistrement, la grange jouxtant l’ancien presbytère va reprendre vie… et rythme. Ce qui, pour les quatorze membres d’aiM’Rock, nécessitent une organisation précise et raisonnée. « Nous allons mettre au point un planning de répétition, traiter les questions d’accès, d’équipement et de communication, envisager des permanences ». Et sans doute inaugurer l’installation !
Cœur de rockers ? Une évidence. AiM’Rock travaille à la mise au point, pour le Téléthon de décembre, d’un projet visant à réunir « le plus grand groupe du 70 » dans le même élan musical. « Un max de musiciens pour jouer ensemble plusieurs grands classiques du rock’n’roll ». Clin d’œil pétillant au sein de l’équipe lors de l’assemblée générale de ce début d’année : « 2012, la fin du monde ? Sûrement pas la fin d’aiM’Rock ! »
Bureau : Christophe Dubreuil, président, Guillaume Renahy, vice-président, Romain Grosperrin, trésorier, Jérémie Zipfel, secrétaire. Trois nouveaux membres : Damien Poirot (son), Fabien Denis (graphisme) et Jocelyn Gehant (son et coordination). AiM’Rock, 104 rue Victor Hugo, Echenoz-la-Méline – aimrock70.wordpress.com – e-mail : aimrock70@hotmail.fr


ELM-Futur-espace-musical-310112.JPGUn lieu à l’acoustique étudiée bientôt opérationnel.

 Viviane Belle La Presse de Vesoul 

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aim'Rock 08/03/2012 00:13


Merci à la commune pour son soutien précieux et sans faille.
Nous avons relayé l'article sur notre site web : http://aimrock70.wordpress.com/
A bientôt et bonne continuation.