Disparition de Roger Graff

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Disparition de Roger Graff

Roger Graff est décédé le 20 août à l’hôpital de Vesoul, suite à un malaise cardiaque.

Il était né le 23 janvier 1933 à Riedhisheim (68) mais agrandi dans le Jura, son père étant gendarme. À 18 ans, il s’engagea dans l’armée de terre pour intégrer rapidement l’école supérieure de Fontainebleau où il devint officier en 1957. Puis il effectua deux ans en Algérie et vécut au rythme de différentes affectations. En 1956, il épousa Jacqueline née Trimolé, institutrice. Deux enfants, Jocelyne et Jean Philippe, sont arrivés au foyer et la famille s’est agrandie de six petits-enfants et deux arrière-petits-enfants qu’il aimait rassembler dans son jardin. Quittant l’armée en 1977, il intègre tout naturellement la fonction publique et fut attaché principal à la préfecture du 94 pour terminer comme directeur départemental de la protection civile en Haute-Saône jusqu’à l’heure de la retraite en 1989.

C’était un homme de conviction et d’engagement, généreux et accueillant.

Ses obsèques ont eu lieu ce mardi 25 août, à 10 h 30 en l’église d’Échenoz-la-Méline.

Nos condoléances

 

Est républicain 24 août 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article