Alain Chrétien réélu président au cours d’une séance marathon

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Alain Chrétien, les dix vice-présidents fraîchement élus et les conseillers communautaires étaient réunis ce jeudi soir dans l’amphithéâtre du lycée professionnel Luxembourg. Photo ER /Sylvain MICHEL

Alain Chrétien, les dix vice-présidents fraîchement élus et les conseillers communautaires étaient réunis ce jeudi soir dans l’amphithéâtre du lycée professionnel Luxembourg. Photo ER /Sylvain MICHEL

Pas de surprise, ni le moindre suspense : ce jeudi soir, Alain Chrétien a été réélu à la présidence de la Communauté d’agglomération vésulienne (CAV). Seul candidat, le maire de la ville préfecture de Haute-Saône a recueilli 46 suffrages sur 50 votants lors d’une réunion de plus de quatre heures alimentée par l’élection des dix vice-présidents.
 
 
« La séance va être longue  », avait annoncé Alain Chrétien. Et elle le fut. Organisée ce jeudi soir dans l’amphithéâtre du lycée professionnel Luxembourg de Vesoul, pour répondre aux normes imposées par la crise sanitaire, la réunion du conseil communautaire nouvelle version a en effet duré près de quatre heures et demie.Conférence des mairesUn marathon au cours duquel Alain Chrétien a été réélu à la présidence de la CAV. Seul candidat à sa succession, il a recueilli 46 suffrages sur 50 votants (deux blancs, un nul et une voix à Christophe Tary). « Cette confiance, elle m’honore et elle m’oblige », a souligné à deux reprises le maire de Vesoul : « La gageure de l’intercommunalité, c’est toujours de faire que l’intérêt communal et l’intérêt communautaire convergent. Je souhaite continuer à faire de la conférence des maires l’organe suprême de décision des grandes orientations qui gouverneront notre communauté pour les six ans qui viennent en termes de compétences, qu’elles soient imposées par la loi ou décidées par nous-mêmes, concernant le périmètre de notre communauté qui compte aujourd’hui 20 communes ou que ce soit encore pour la programmation pluriannuelle des finances communautaires et des investissements. Au sein de cette conférence, un maire égale une voix : ce qui compte, ce n’est pas la taille de la commune, c’est le poids des arguments. »Lors de son discours, il a insisté sur le rôle central des commissions, au nombre de cinq après l’ajout, par rapport au mandat précédent, d’une commission consacrée aux affaires générales, ainsi que sur la volonté d’établir des liens encore plus étroits avec les conseillers municipaux, « premier relais de notre action publique. »Une liste de dix nomsPour les vice-présidences, Alain Chrétien a présenté une liste de dix noms (parmi lesquels celui de Sylvie Manière, installée dans ses fonctions de conseillère communautaire en remplacement de Jeanine Fidon, démissionnaire), tous élus au premier tour.- 1er vice-président : Serge Vieille (maire d’Échenoz-la-Méline), délégué à l’administration générale et aux marchés publics ;- 2e vice-président : Nadine Munier (maire de Vaivre-et-Montoille), déléguée à l’espace de loisirs du lac ;- 3e vice-président : Pierre Emann (maire de Coulevon), délégation des transports et des mobilités durables ;- 4e vice-président : Marie-Line Martin (Vesoul), déléguée aux sports ;- 5e   vice-président : Pierre Gorcy (Vesoul), santé et politique de la Ville ;- 6e vice-président : Bruno Bidoyen (maire de Quincey), maîtrise et valorisation des déchets ;- 7e vice-président : Christophe Tary (maire de Frotey-lès-Vesoul), urbanisme, logement et habitat ;- ​8e  vice-président : Benoit Thomassin (Vesoul), gestion de l’eau, de l’assainissement et des rivières ;- 9e vice-président : Loïc Cavagnac (Vesoul), développement économique ;- 10e vice-président : Sylvie Manière (Vesoul), tourisme et attractivité.
 
ER S.M 11/07/2020.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article