Les questions demeurent pour une reprise des activités

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Les gymnastes de la Légère vont devoir patienter encore longtemps avant de reprendre la compétition.

Les gymnastes de la Légère vont devoir patienter encore longtemps avant de reprendre la compétition.

Comme bon nombre de présidents de clubs sportifs ou d’associations, Jérôme Schnoebelen se pose beaucoup de questions quant à la reprise des activités de la Légère mélinoise.

Depuis le confinement, la vie du club s’est arrêtée : « Les compétitions sont annulées ainsi que le gala de fin d’année. Il va falloir que l’on fasse notre assemblée générale. La fédération propose de l’organiser en audio ou visioconférence. Je ne suis pas pour. On va attendre début septembre, la vie démocratique du club ne se fait pas derrière un écran », réagit le président.

Malgré tout, d’autres dates apparaissent au calendrier : « samedi 12 septembre doit être la rentrée du club et la CAV organisera la journée des sports, on y participera ». Actuellement, les gymnastes s’entraînent à la maison avec des vidéos postées sur Facebook pour garder le contact.

Il est certain que la rentrée va être compliquée tant que la crise sanitaire sera là avec des adaptations possibles dans chaque sport : « Pratiquer de la gymnastique acrobatique dans un gymnase avec plus de 20 jeunes et par exemple des exercices de portés, cela devient impossible de faire respecter les gestes barrières », conclut Jérôme Schnoebelen.

 

ER 08 mai 2020

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article