Le déconfinement en douze questions

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Le déconfinement en douze questions

La préfecture a publié samedi soir un communiqué qui répondra à beaucoup de questions qui se posent encore sur ce qui autorisé et ce qui ne l’est pas encore. Avec un mot d’ordre : « Éviter de participer à relancer la contamination ».

Les grands axes du déconfinement sont désormais connus mais qu’en est-il pour les spécificités haut-saônoises ? Dans un communiqué, la préfecture balaye quelques grands thèmes en insistant toutefois sur le caractère progressif du retour à la normale et à la pleine activité. « C’est l’attention portée aux autres au travers du respect des mesures barrières et le civisme de chacun qui permettront de réussir ce cheminement progressif et responsable vers une vie plus normale », insiste la préfète Fabienne Balussou.

Écoles : par groupes de dix

La rentrée est prévue - sur décision parentale - le 14 mai pour les grandes sections de maternelle, les CP et CM2. Les autres classes rentreront progressivement. Les classes sont limitées à dix enfants en maternelle et 15 en primaire.

Collèges : pas de date prévue

La rentrée dans les collèges et les lycées dépendra de la carte de l’évolution de l’épidémie. La date du 18 mai annoncée pour la préparation des établissements reste donc suspendue à la couleur du département. Pour l’heure, la Haute-Saône est toujours en rouge.

Crèches et halte-garderie

Dans les crèches et haltes-garderies, l’accueil se fera par groupes de 10 enfants maximum « à l’initiative des collectivités locales ». Il est précisé que plusieurs groupes sont possibles si l’espace, la configuration et les conditions sont réunies pour qu’ils ne se croisent pas.

 

Entreprises : télétravail encouragé

Partout où c’est possible, le maintien du télétravail est préconisé pour au moins trois semaines à partir du 11 mai. Les horaires décalés sont recommandés pour les autres. Des guides et fiches sont disponibles pour les employeurs. Les gestes barrières sont indispensables au sein de l’entreprise. Le dispositif d’activité partielle reste actif jusqu’au 1er  juin.

Tous les commerces, sauf cafés et restaurants

La décision de réouverture des cafés et restaurants devrait être prise fin mai pour le 2 juin. Tous les autres commerces sont autorisés à ouvrir dès le 11 mai, en organisant les flux, en limitant le nombre de clients présents et en recommandant le port du masque grand public. Les marchés sont autorisés sauf si les gestes barrières ne peuvent être respectés.

50 % des sièges dans les bus

Le masque est obligatoire dans les transports en commun qui vont monter en charge. L’occupation des sièges est plafonnée à la moitié des places. Dans les taxis, les VTC et les véhicules de covoiturage, le masque est également obligatoire. Les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux ne peuvent s’effectuer que sur motifs familiaux impérieux ou professionnels. Dans tous les trains, une réservation est exigée en plus d’une déclaration attestant la nécessité du voyage. Le non-respect du port du masque pourra être verbalisé.

 

Ehpad et personnes fragiles

Les visites en Ehpad sont autorisées dans les conditions prévues par les établissements. Pour les personnes âgées de plus de 65 ans, un appel est lancé pour continuer à limiter les contacts et les sorties.

Pas de sport en salle

Les sports collectifs et de contact restent interdits au contraire du sport individuel et de plein air qui, lui, ne nécessitera plus de se munir d’une attestation dérogatoire. « La saison de sport professionnel 2019-2020 ne pourra pas reprendre », note le communiqué.

Culture en public restreint

Les médiathèques, bibliothèques et musées locaux pourront rouvrir dès ce lundi, mais en veillant à restreindre les affluences simultanées. Les manifestations de plus de 5 000 personnes sont interdites jusqu’en septembre. Les salles des fêtes et salles polyvalentes sont fermées jusqu’au 1er  juin.

Enterrements et cultes

Les lieux de cultes sont ouverts mais sans cérémonies, hormis celles des enterrements qui restent autorisées dans la limite de 20 personnes. Les cimetières sont ouverts. Les mariages, sauf urgences, sont reportés.

Forêts, rivières, baignades

Si les parkings en bordure de forêt resteront fermés, l’accès au bois est autorisé dès ce lundi. La pratique de l’affouage est donc possible. La pêche dans la Saône et autres rivières est autorisée mais dans un rayon maximum de 100 km du lieu de résidence. Pour l’heure, les plages, lacs et centres nautiques restent fermés en zone rouge. Ils pourront redevenir accessibles à condition d’aménagements et de dispositions garantissant toutes les protections sanitaires.

Fêtes

Les rassemblements en privé ou sur la voie publique sont limités à dix personnes et dans le strict respect des gestes barrières.

ER 11 mai 2020

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article