Un site plus exigeant que les autres

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Un site plus exigeant que les autres

Le 21 août, les secours intervenaient en hélicoptère afin de secourir un parapentiste coincé dans un arbre à 20 mètres de hauteur. Le pilote qui venait de décoller depuis l’aire de deltaplane sur les hauteurs d’Échenoz-la-Méline au lieu-dit Le Bois de Breuleux, a été victime d’un incident qui lui a fait perdre le contrôle de son aile.

Simon Marguier, président du comité départemental de vol libre, apporte quelques précisions. C’est le premier pépin recensé sur ce site. « Je n’ai pas eu connaissance d’un autre accident où alors il ne s’agit pas d’un pilote du club ou d’un licencié Haut-Saônois. Le 21 août, le pilote a fait une erreur en posant sa voile sur la cime d’un arbre. Rien de grave puisqu’il a tout de même géré son arbrissage. »

 

La quasi-totalité des accidents en parapente sont causés par des erreurs de pilotage. Les autres incidents sont liés à de mauvaises appréciations tels que « voile ou conditions météorologique trop exigeantes pour le niveau du pilote, choix du site, mauvaise analyse », détaille Simon Marguier..

Le parapente n’est pas une activité dangereuse, plutôt à risques. « Nous devons analyser, prendre en compte tous les risques avant de se mettre en l’air. Si nous ne sommes pas en capacité de le faire, en fonction de son niveau de pilotage et de son mental, il est préférable de ne pas décoller », assure le président.

Le site mélinois, davantage utilisé qu’auparavant, n’est pas un site plus dangereux que les autres mais il représente un certain nombre de risques à évaluer : petit dénivelé, décollage type falaise, aire d’atterrissage étroite, déclenchements thermiques.

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien :    https://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2019/09/04/un-site-plus-exigeant-que-les-autres

EST REPUBLICAIN DU 04/09/2019

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article