Le mystère des chats qui disparaissent

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Le mystère des chats qui disparaissent

Depuis le début de l’année, l’association « Adopte 1 chat », basée à Vesoul, enregistre un nombre croissant d’appels ou de mails concernant des disparitions de chats sur le secteur d’Échenoz-la-Méline. Et ça ne serait pas la première fois. « Déjà l’an dernier, au mois de septembre, on a eu plusieurs alertes de disparitions de chats sur ce secteur », indique Pauline, bénévole à l’association. « C’est toujours délicat. Dans un premier temps, on conseille de bien se renseigner auprès du voisinage, de mettre des affiches, de poster sur les réseaux sociaux, de contacter les vétérinaires », ajoute-t-elle.

Parmi eux, Carbone, un chat tatoué, castré, à poils longs noirs. Depuis le 7 mars, il n’a plus donné signe de vie. « Il sortait dans le quartier, mais il n’allait jamais très loin. Il rentrait tous les soirs à la maison pour dormir. C’est un gros pépère, il aime son confort », confie Karen. La propriétaire a fait du porte-à-porte dans son quartier, avenue Charles-De-Gaulle, afin de voir si Carbone n’était pas coincé. Elle a notamment contacté la SPA (société protectrice des animaux), placardée des annonces dans le village et postée un avis de recherche sur le site Pet Alert 70. Mais à ce jour, toujours pas de nouvelles du félin adopté il y a quatre ans par l’intermédiaire d’Adopte 1 chat. « On essaie de garder espoir. »

Même constat du côté du quartier des Rocailles. « Lundi 14 janvier, en fin de journée, notre chat est sorti. Depuis nous ne l’avons pas revu, alors qu’il rentrait chaque soir. On a cherché partout dans Echenoz afin de voir s’il ne s’était pas fait écraser. On a sonné aux portes, interrogé des gens mais personne ne l’a vu », raconte un couple de riverains. Mais Moka, 3 ans, pucé, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Carbone est introuvable. Jusqu’ici, les recherches restent vaines. Les deux chats se sont comme volatilisés. « On comprend que des gens soient embêtés par des chats, mais on ne peut pas les empêcher de sortir. »

Contactée, la mairie n’a pas enregistré de plainte à ce sujet. Si ce n’est le mail d’une de ses habitantes, Karen, informant de la perte de son chat. Une disparition que la mairie a relayée sur leur blog. « Nous n’avons pas eu de retour. Echenoz compte plus de 3 000 habitants, la commune est assez vaste. C’est sûr, il y a des chats qui se promènent et vont dans les propriétés mais sans plus », indique Jean-Michel Adrey, adjoint au maire.

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : https://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2019/03/19/le-mystere-des-chats-qui-disparaissent

EST REPUBLICAIN DU 19/03/2019

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article