La Saint-Vincent entretient le souvenir de la vigne

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

La Saint-Vincent entretient le souvenir de la vigne

Avec une semaine d’avance sur le calendrier habituel, la tradition a été respectée ce dimanche à Échenoz. Messe, procession, remise de la statue, pluie de bonbons, banquet… La confrérie de saint Vincent d’Échenoz-la-Méline, fondée en 1851, a célébré comme il se doit le patron des vignerons.

L’événement renvoie au passé viticole de la commune. Au début du XXe  siècle, 140 hectares de vigne étaient plantés sur les coteaux d’Echenoz. Le phylloxéra est passé par là, mais certaines familles ont continué à fabriquer du vin malgré tout. « Mes parents avaient deux vignes à Échenoz et une à Noidans », se souvient Michel Chevallier, qui accueille la statue de saint Vincent chez lui cette année. « Ils ont fait leurs dernières vendanges en 1961, car ils vieillissaient. » Le « petit vin de nos coteaux » qu’ils produisaient servait à la consommation quotidienne de la famille.

Chez Andrée et François Figard, la vigne est aussi une affaire de famille. Les époux possèdent encore une trentaine de pieds, qui leur ont permis de manger du raisin jusqu’au 1er  novembre l’an dernier. Il leur est arrivé de produire un peu de vin, mais beaucoup moins que leurs grands-parents.

Henri Marguet, lui, est parvenu à récolter le fruit de sa vigne dans les années soixante. « Mon vin avait un goût de pierre à fusil, vif, pas aigre », se remémore-t-il. Après quatre récoltes, il a abandonné : « C’était un boulot monstre. » Ce qu’il en reste aujourd’hui ? Avant tout le souvenir de « l’excellent accueil que m’ont réservé les vignerons d’Echenoz quand je me suis installé dans la commune », sourit l’octogénaire.

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : https://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2019/01/21/echenoz-la-meline-la-saint-vincent-entretient-le-souvenir-de-la-vigne

EST REPUBLICAIN DU 21/01/2019

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article