Des chatons dans un conteneur à verre

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Des chatons dans un conteneur à verre

« Depuis dix ans que je m’investis là-dedans, je n’avais encore jamais vu ça. La bêtise de certaines personnes est vraiment sans limite. » Sylvie Jeanpierre, bénévole pour l’association « Adopte un chat » (anciennement association saônoise de protection animale, l’Aspa 70), croyait avoir tout vu. Lundi, lorsqu’on l’a contacté pour lui demander de l’aide, alors que plusieurs chatons avaient été découverts dans un conteneur à verre, son sang n’a fait qu’un tour.

Les faits ont démarré dimanche, en fin de journée, alors qu’Aurélien, un habitant d’Échenoz-la-Méline se rendait à un point d’apport volontaire de la ville pour y décharger ses bouteilles et pots en verre. « Il a entendu des miaulements près de la benne, et en ouvrant, il a vu deux chatons », raconte Rejane, son épouse. « Heureusement, c’était avant qu’il ne commence à décharger le verre ! Il est revenu à la maison pour prendre une lampe de poche, et est retourné auprès d’eux. Il a réussi à en sortir un, à l’aide d’un bout de bois et d’un sac plastique qui se trouvait dans le conteneur, mais n’a rien pu faire pour le second. » Aurélien est resté près de trois heures près du conteneur.

 

 

Face à l’impuissance des particuliers, une connaissance à Rejane prévient Sylvie Jeanpierre, connaissant bien l’association « Adopte un chat ». « J’ai immédiatement contacté le Sytevom (N.D.L.R. : le syndicat pour le transfert, l’élimination et la valorisation des ordures ménagères, en charge de ces points d’apport volontaire) », raconte Sylvie Jeanpierre. « J’ai été impressionnée par leur réactivité : dès l’après-midi, ils étaient sur place. »

Le Sytevom a envoyé un agent, un camion-grue et une benne, pour permettre d’extraire le chaton resté dans la benne. « Ils ont été super », témoigne Raphaël, un bénévole de l’association Adopte un chat, présent lors du sauvetage de l’animal mardi. « Ils ont ouvert la benne et ont déversé son contenu par le bas, très délicatement, ce qui a permis au petit chat de ne pas être enseveli sous le verre. » Une fois le contenu transféré dans la benne, le bénévole est monté dans la benne pour récupérer le chaton. Un 3e chaton, sans vie, a été découvert. « Ils ont passé au moins trois jours dans la benne, il a dû mourir de faim. On était déjà épaté que le second ait survécu. »

Les petits chatons, âgés d’un peu plus d’une semaine et demie et pesés à 110 g après le sauvetage, se retapent désormais doucement, sous la surveillance de Rejane, qui les gardera près d’elle pendant trois mois, le temps du sevrage.

 

 

Les abandons sont nombreux, de même que les naissances, faute pour les propriétaires d’avoir stérilisé leurs bêtes. L’association a de nombreux besoins, y compris en bénévoles…

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : https://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2018/08/16/des-chatons-dans-un-conteneur-a-verre#0_0

EST REPUBLICAIN DU 16/08/2018

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article