Miss Haute-Saône : sa dauphine témoigne

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Miss Haute-Saône : sa dauphine témoigne

À 22 ans, Sidney Mairet était candidate, voilà quelques jours, à l’élection de Miss Haute-Saône. La Mélinoise a terminé troisième dauphine. Elle raconte ce que ça a changé dans sa vie et ce que cela lui a appris.

 

Avec seulement quinze jours de préparation pour l’élection de Miss Haute-Saône, Sidney Mairet a conquis le public « Ce sont mes copines qui m’ont inscrite par surprise à la présélection de la discothèque du 3e Monde. Quand j’ai vu comme elles se sont démenées, j’ai joué le jeu. Je suis arrivée un peu comme un cheveu sur la soupe », explique la future étudiante à l’école d’infirmières de Vesoul.

Aujourd’hui très fière de son parcours, l’ancienne amatrice de football à Gy et d’équitation se prépare pour l’élection Miss Franche-Comté du 22 octobre à Belfort : « Je suis quelqu’un en manque de confiance, qui se sous-estime. Défiler en maillot de bain, se présenter devant le public n’a pas été chose facile ».

Jambes qui tremblent, mal au ventre, autant de petits signes qui ne trompent pas sur le trac de Sidney à Corbenay, malgré la présence d’une trentaine de supporteurs. « On prend cela un peu à la rigolade, n’empêche que l’on est fière de notre fille », admet Mélina, la maman. Anciennes bénévoles au Restaurants du cœur à Gray avec sa marraine Nathalie Milleret et à la prévention routière de Vesoul, Sidney donne également son sang : « Une autre cause me touche beaucoup, la maladie d’Alzheimer ». Diplôme d’État d’aide-soignant avec un 17 de moyenne, Sidney va profiter de vacances en famille sur l’île grecque de Rhodes pour se ressourcer. 

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : https://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2018/06/30/elle-raconte-son-experience-de-miss-haute-saone

EST REPUBLICAIN DU 30/06/2018

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article