Des chaudières à remplacer

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Des chaudières à remplacer

Dans le cadre de sa politique de développement durable, le conseil municipal d’Échenoz-la-Méline s’est engagé dans un plan de réduction de la facture énergétique des bâtiments communaux.

C’est dans cette optique qu’a été décidé le remplacement des chaudières d’ancienne génération arrivées en fin de vie par des chaudières modernes. Un vaste programme de rénovation des moyens de production de chaleur avec un double objectif d’économie d’énergie et d’efficacité.

Plusieurs bâtiments sont concernés, éligibles au programme « économie d’énergie dans les Territoires à énergie positive pour la croissance verte » dont la chaudière de l’école de la Flandrière avec un plan de financement de 19 358 € HT (2 551 € en autofinancement et 16 807 € dispositif CEE-TEPCV) ; celle de l’école de Pont pour un montant prévisionnel de 22 086 € HT (4 579 € en autofinancement et 17 507 € dispositif CEE-TEPCV) et la chaudière de la maison des associations pour un montant de 8 026 € HT (1 674 € en autofinancement et 6 352 € dispositif CEE-TEPCV). De son côté l’école de Longeville aura droit à la rénovation et l’isolation de son toit pour un montant prévisionnel de 107 452 € HT ainsi que le changement de sa chaudière pour 20 259 €.

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien http://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2017/12/08/des-chaudieres-a-remplacer

EST REPUBLICAIN DU 08/12/2017

Publié dans Actualités, Travaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article