Une rivière qui subit sécheresse et incivilités

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Une rivière qui subit sécheresse et incivilités

Les pêcheurs de la société de pêche La Méline sont inquiets. La faute à la sécheresse qui sévit sur la Méline comme dans beaucoup d’autres cours d’eau. « Environ 100 m de rivière sont asséchés avec la perte samedi 21 octobre de 200 truitelles », regrette la présidente Annie Pairon. Ces petites truites ont été piégées, elles ont subi deux déversements d’eaux usées venant de l’amont qui leur a été fatal.

La saison écoulée ne fut vraiment pas un long fleuve tranquille confirme la présidente lors de l’assemblée générale. « Nous avons assisté à un déferlement d’incivilités, pollutions avec détergent, hydrocarbure, rejets de WC, baignades sans oublier l’affaire de l’introduction de silures en putréfaction ».

Malgré ce constat alarmant, les pêcheurs se reconnaissent aussi comme les garants du bien-vivre en prodiguant des conseils auprès des riverains et en travaillant sur des dossiers comme la nouvelle gestion des cours d’eau (Gemapi). 

 

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien :http://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2017/11/03/une-riviere-qui-subit-secheresse-et-incivilites

EST REPUBLICAIN DU 03/11/2017

 

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article