Obésité : la renaissance d’un homme

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Obésité : la renaissance d’un homme

En mars 2016, la balance affichait 165 kg ! Aujourd’hui la lecture donne 90 kg soit 75 kg de perdu pour ce Mélinois. Il a été opéré il y a 15 mois à Vesoul et une nouvelle vie commence pour lui. Cette expérience, il veut bien la partager, tout en restant anonyme. 

L’ancien sportif a eu le déclic lors d’un entretien avec son endocrinologue « Elle a été claire, je souffrais d’obésité morbide. Si je ne réagissais pas, j’allais y passer », se souvient-il.

Incapable de monter les escaliers sans se tenir, bloqué dans certaines douches à l’hôtel où dans des manèges à Europa-Park, se baisser pour faire les lacets, tout était devenu contrainte et sa vie un enfer. 

« Les pertes d’équilibre, les difficultés à respirer et les douleurs récurrentes… Je transpirais beaucoup, j’étais appareillé la nuit pour l’apnée du sommeil et j’avais du cholestérol à la limite du diabète ».

Sa décision est prise, optant avec l’équipe médicale pour une opération appelée « sleeve gastrectomie ».

 

vec 3500 kilomètres parcourus à vélo depuis février et des randonnées pédestres, le quinquagénaire revit : « Cela fait bizarre, des personnes ne me reconnaissent pas, on me dit que j’ai rajeuni de 15 ans. Je peux m’habiller normalement. Avant c’était la galère ; j’ai repris confiance ».

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : http://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2017/09/07/obesite-la-renaissance-d-un-homme

EST REPUBLICAIN DU 06/09/2017

Publié dans Actualités

Commenter cet article