Une façade en or

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Une façade en or

Dès que Jacques Raclot a appris qu’Échenoz-la-Méline participait au concours des maisons fleuries, il a composé le numéro de téléphone du secrétariat de mairie afin de s’inscrire. Il est vrai que la façade de son habitation située au 38 grande-rue a toutes les chances de séduire le jury. Une vraie beauté avec cette multitude colorée de géraniums lierre formidable plante d’ornement, bougainvilliers originaire d’Amérique du Sud aux fleurs délicates, œillets d’Inde ou autres merveilleuses passiflores grimpantes. Un vrai régal pour la vue et l’odorat. « Elle est regardée par les passants, cela me fait plaisir ainsi qu’à mon neveu Yvon qui m’aide beaucoup à l’entretien », précise Jacques, qui aura 81 ans en octobre.

Natif de Colombotte à côté de Saulx, cet ancien ouvrier de Peugeot qui a travaillé aussi dans la culture a trois passions : « Les fleurs, le jardinage et les animaux », souffle le friand nonagénaire qui possède un magnifique jardin de 25 ares le long de la Méline en direction de Solborde. Levé à 5 h 30 afin d’arroser les fleurs, Jacques Raclot n’hésite pas à distiller quelques conseils : « J’arrose tôt le matin, elles sont fraîches toute la journée avec un emplacement à mi-ombre qui convient parfaitement. Cette année, nous avons investi pour 300 € de plants chez de sympathiques horticultures à Pusey », glisse au passage Jacques qui réside à Échenoz-la-Méline depuis 37 ans.

Pour la première fois, la Ville d’Échenoz-la-Méline est inscrite au concours départemental 2017 des maisons fleuries avec six habitations candidates comme celle de Jacques Raclot qui à 80 printemps met un point d’honneur à fleurir sa façade tous les ans.

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : http://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2017/08/11/une-facade-en-or

EST REPUBLICAIN DU 11/08/2017

 

Publié dans Actualités

Commenter cet article