Naturalisation : Le choix de devenir français

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Naturalisation : Le choix de devenir français

« Un jour qui restera gravé dans vos mémoires et dans vos vies », a assuré la préfète aux 36 Haut-Saônois naturalisés d’octobre 2016 à janvier 2017.

« La nation s’enrichira de votre personnalité, de votre culture… » Solotiana a quitté Madagascar en 1984 pour préparer un doctorat de littérature à Paris. Son frère était alors médecin à Vesoul. Après une carrière universitaire, elle continue d’écrire, de donner des conférences… « Je ne peux pas rester sans rien faire », sourit-elle. Si depuis 1984, elle retourne régulièrement à Madagascar, elle a souhaité acquérir la nationalité française. « Mon mari est décédé, mes parents sont décédés », confie la Mélinoise qui a reçu son décret de naturalisation des mains du maire d’Échenoz-la-Méline, Serge Vieille.

Mr  DROUECHE Rafik a également reçu son décret de nationalisation à l'occasion de cette manifestation. « Un acte solennel empreint de gaieté » selon la préfète.

 

EST REPUBLICAIN DU 29/06/2017

Publié dans Actualités

Commenter cet article