Disparition de Jeanne Nivoit

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Elle aura fêté ses 100 ans en octobre, entourée de sa famille. Jeanne Nivoit née Ludwig s’est éteinte ce 30 décembre à l’hopital de Mulhouse. Elle voit le jour à Port-sur-Saône le 18 octobre 1916. Après l’école normale elle devient enseignante : Passavant-la-Rochère, Traves, Saint-Valère. En 1937, elle épouse René Nivoit, instituteur. Le couple a un double poste à Fallon et vit longtemps rue Victor-Hugo au village, Jeanne terminant sa carrière à l’école de Pont.

À 79 ans Jeanne se retrouve seule après le décès de son mari en 1995. En avril 2008 la disparition de son fils Jean-Claude l’affecte profondément et c’est en 2011 qu’après quelques petits ennuis de santé elle décide de se rapprocher de sa fille Mauricette qui réside en Alsace, intégrant l’Ephad des écureuils à Mulhouse. 

Ses obsèques seront célébrées à Port-sur-Saône ce mercredi à 14 h 30. Nos condoléances.

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : http://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2017/01/02/disparition-de-jeanne-nivoit

EST REPUBLICAIN DU 02/01/2017

 

Publié dans Actualités

Commenter cet article