Des espèces rares relocalisées

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Les amoureux de la nature et les défenseurs de la protection de l’environnement peuvent se réjouir. Des espèces rares ont été localisées sur le territoire d’Échenoz-la-Méline. Deux espèces protégées au plan national ont été identifiées dans la plaine de la Véze à proximité du lit de la Méline. Un papillon, le Cuivre des Marais, et une petite libellule, l’Agrion du Mercure.

Le Cuivre des Marais est un papillon quasi menacé en Franche-Comté et protégé en France. L’Agrion du Mercure est une petite libellule bleue présente dans le ruisseau de la Fontaine du diable, également protégée au plan national. Échenoz-la-Méline confirme ainsi sa marque écologique avec les pelouses sèches du plateau de Cita, classées Natura 2000 (contrat signé en 2012) qui accueillent des espèces végétales et animales protégées au niveau européen. Cette pelouse sèche d’environ 14 ha était menacée par le développement des fourrés de prunelliers. Afin de préserver cet habitat et les espèces remarquables qu’il abrite (notamment l’Engoulevent d’Europe), un projet de restauration a vu le jour sur la base d’un cahier des charges technique rédigé par le conservatoire d’espaces naturels. C’est l’exploitation du lycée agricole de Vesoul qui assure le pâturage à l’aide de ses brebis rustiques de race Blanche du massif central. Autre lieu préservé celui de la grotte de la Baume. 

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : http://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2016/12/21/des-especes-rares-localisees

EST REPUBLICAIN DU 21/12/2016

 

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article