Une facture d'éclairage public à diviser par 5

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Plusieurs secteurs de l’Avenue Pasteur (n° 63, 83 et 110) à Échenoz-la-Méline, subissent actuellement une campagne de tests de mesure d’éclairement. Neuf luminaires avec modules leds d’une puissance de 40 watts ont été installés, à comparer aux ampoules au sodium de 150 watts existantes. Chaque série de trois équipements à leds sera séparée par une série de trois luminaires actuels maintenus en l’état.

Des tests menés par l’entreprise Biwer en collaboration avec le Syndicat intercommunal d’énergie départemental (Sied).

Grâce à cette étude, la municipalité souhaite définir les meilleures solutions, tant en matière de coût d’installation, que de coût de fonctionnement et de qualité d’éclairement, du futur éclairage public. Soit 600 luminaires à Échenoz-la-Méline. Il s’agit de réduire de façon conséquente la facture d’énergie, donc la consommation en maintenant un bon niveau d’éclairement, facteur de sécurité, sans avoir recours à des périodes de coupure.

Au-delà des mesures photométriques qui vont être réalisées, les Mélinois sont invités à donner leur avis sur les qualités d’éclairement de chaque système ainsi que sur les avantages et inconvénients visuels constatés, tant comme piéton que comme conducteur de véhicule.

L’enjeu final, et pas des moindres, sera de diviser la consommation électrique de l’éclairage public par un coefficient pouvant se situer entre quatre et cinq de celle actuelle avec des factures réduites en kilowatts consommés et en abonnement.

 

L'est Républicain ne nous autorisant plus à diffuser des articles complets, vous pouvez lire la suite de l'article en suivant ce lien : http://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2016/10/26/une-facture-d-eclairage-public-a-diviser-par-cinq

EST REPUBLICAIN DU 26/10/2016

Publié dans Travaux

Commenter cet article