EAU : Plus de calcaire pour moins de métaux

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

EAU : Plus de calcaire pour moins de métaux

L’eau qui alimente Échenoz-la-Méline provient des puits situés sur la commune de Sainte-Marie en Chaux. Elle est traitée en raison de son agressivité (eau brute) par une reminéralisation sur calcaire complétée d’un ajustement du pH de l’eau.

En l’état, l’eau prélevée directement dans les puits ne respecte pas les limites et références de qualité d’eau définies par le code de la Santé publique en raison d’une trop faible minéralité et d’un pH trop bas. Le taux de calcium présent dans cette eau à l’état naturel et le pH associé ne permettent pas d’assurer une couche protectrice de l’intérieur des canalisations pour éviter leur dissolution progressive et donc la libération de métaux dans l’eau.

Le syndicat mixte des Eaux du Breuchin, qui assure la production de l’eau pour Échenoz-la-Méline, a mis en œuvre un traitement de minéralisation pour assurer cette conformité de l’eau. Ce traitement consiste à faire passer l’eau sur un filtre de calcaire pour qu’elle se charge en calcium. L’eau ainsi traitée devient conforme aux prescriptions réglementaires. Son taux de calcium en sortie d’usine s’élève à 40 mg/l pour une dureté de 13 °F (degrés français), soit une eau faiblement dure. Cependant, quand on élève fortement la température de cette eau, le calcium présent se transforme en éléments solides. Ce sont les résidus observés dans les bouilloires mélinoises après fonctionnement à 100 °C.

Ces dépôts ne sont en revanche pas observés sur l’eau froide et l’eau moins chauffée. Dernière précision importante, ces dépôts ne sont pas néfastes pour la santé.

EST REPUBLICAIN DU 10/04/2016

Publié dans Archives

Commenter cet article