Renée Vairon, une vie consacrée au bénévolat

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Eric FAVEY et Renée VAIRON

Eric FAVEY et Renée VAIRON

Le monde de l’éducation populaire connaît bien Renée Vairon. Elle débute sa carrière d’institutrice à Pont de Planche jusqu’en 1970, avant d’arriver à l’école maternelle d’Echenoz la Méline. Elle restera sur ce poste jusqu’en 1991.

Lors de l’assemblée générale de la Fédération des œuvres laïques (Fol), Eric Favey, ancien délégué général de la Haute-Saône, ancien secrétaire national de la Ligue de l’enseignement et actuellement inspecteur général de l’Éducation nationale, lui a remis la médaille d’or de la Ligue de l’enseignement et a retracé son parcours de bénévole.

Renée entre au conseil d’administration de la Fol en 1978 et en devient la trésorière en 1982. À la même époque, elle exerce un mandat à la mairie d’Echenoz comme 3e adjointe, en charge des affaires scolaires. Cette année-là, elle fonde le foyer d’Echenoz. « Ce sera la première association intergénérationnelle de la Haute-Saône », précise Eric Favey.

Désireuse d’avoir dans la commune des activités pour les enfants, elle ouvre un centre de loisirs. En 1980, directrice de l’école maternelle, elle met en place une association de parents, la deuxième du département. Ce fut également une cheville ouvrière de la fête du miel fondée en 1991.

Passionnée de chiffres, elle assurera la fonction de trésorière dans de nombreuses associations de la Fol et de l’éducation nationale. Renée est toujours présente. À la fin des conseils d’administration, le repas pris en commun est toujours préparé par Renée. Les administrateurs appréciaient le sanglier et les petits apéritifs salés. « Renée a été quelqu’un de toujours présent, y compris dans les moments difficiles traversés par la Fol », ajoute Eric. Elle a reçu la médaille de bronze de la jeunesse et des sports ainsi que les palmes académiques. Cette médaille d’or de la Ligue est une juste récompense d’une vie consacrée au bénévolat.

« Ce fut toujours un plaisir pour moi d’être au côté des personnels de la Fol, au côté d’une équipe soudée aux compétences multiples », conclut Renée Vairon.

ER 31/08/2015

Commenter cet article