Chantal Chevalley nous a quittés

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Chantal Chevalley nous a quittés

Le 10 août, ses fidèles amis avaient tenu à l’entourer pour ses 60 ans, dans sa maison. Chantal Chevalley s’est éteinte à l’hôpital Minjoz à Besançon le 13 août. Elle aura farouchement lutté contre cette maladie qui s’est déclarée à l’automne dernier.

Née Dardoise, aînée d’une fratrie de 4 enfants, Chantal voit le jour le 10 août 1955. Institutrice de 1974 à 2003 en maternelle aux Rêpes Sud, elle officie ensuite, jusqu’à l’heure de la retraite, en 2013, comme maître formateur à l’IUFM à Vesoul.

Le 2 août 1975, elle épouse Gérard Chevalley, technicien qualité à Peugeot Vesoul. Le couple acquiert une maison au village en 1978 où Chantal s’investit dans les travaux de rénovation et la déco intérieure. Créative dans l’âme, elle aimait aussi « innover » dans ses recettes de cuisine pour les grandes tablées familiales et amicales.

De son union avec Gérard sont nées Lucie, en 1982, qui exerce dans la prévention de la délinquance auprès de la ville de Montreuil (93), et Alice, en 1985, docteur en chimie qui travaille au Puy-en-Velay (43).

Rigoureuse dans son travail, Chantal Chevalley le fut également dans ses investissements personnels. Dès 1983, au côté d’Yves Martin, elle fut conseillère municipale puis, durant 3 mandats, elle fut 1re adjointe chargée des affaires post et périscolaires. Elle fut également, durant 13 ans, déléguée à la communauté d’agglomération de Vesoul.

Depuis quelques années, elle était apicultrice. Durant plus de 30 ans, elle fit du chant choral avec la Cantarelle à Vesoul, passionnée de musique classique et des airs d’opéra. Elle pratiquait la marche, le scrapbooking et la natation.

Avec sa famille, Chantal Chevalley aimait particulièrement se ressourcer à l’île de Ré. À l’heure de la retraite, elle s’était tournée vers le CIDFF (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles) pour d’autres engagements, lutter contre les violences faites aux femmes, un sujet brûlant qui lui tenait à cœur. Cette femme aura beaucoup donné aux autres, transmettant d’authentiques valeurs à ses filles, s’investissant dans la vie publique, toujours fidèle à ses engagements, discrète, soucieuse de ne jamais se mettre en avant.

Ses obsèques seront célébrées ce lundi à 10 h 30 en l’église du village suivies de la crémation à Avanne (25) dans l’intimité familiale.

Nos condoléances.

Est républicain 16/08/2015

Commenter cet article