Les marcheurs du foyer à la Roche Morey

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Les marcheurs du foyer à la Roche Morey

Une randonnée autour de la Roche Morey a réuni 29 marcheurs du foyer d’animation et de loisirs pour un périple d‘une vingtaine de kilomètres à travers pelouses sèches, corniches, bois de feuillus et de résineux. Une promenade qui a fait découvrir des petits villages nichés au cœur d’une campagne verdoyante, loin des grands axes routiers.

Le village de Morey et son abbaye bénédictine reconvertie en pensionnat ont été le point de départ de ce parcours « en montagnes russes » avec de belles grimpettes.

Les randonneurs ont poursuivi en direction de « La Roche » qui constitue le point le plus élevé de la circonscription de Vesoul. De son sommet, la vue s’étend de Langres aux Vosges jusqu’au Jura.

Au passage, ils ont admiré la « Pierre qui vire » (une fois tous les cent ans) et le « Pain de beurre. » Les Mélinois sont redescendus vers Molay d’où était originaire le dernier maître des Templiers. Ils sont repartis vers la colline de Laître en faisant une halte devant l’église isolée au milieu de la campagne.

Par des chemins forestiers, les amis se sont dirigés vers Charmes-Saint-Valbert et ses fouilles préhistoriques.

Reprenant des forces avec un repas tiré du sac à Bourguignon-lès-Morey, ils ont gravi allégrement les côtes en direction de la Vierge de la Roche.

La beauté et le calme des paysages passant de l’ombre à la lumière ont ravi les marcheurs mélinois.

Est Républicain du 05/04/2015

Publié dans Archives

Commenter cet article