Les pêcheurs prêts pour l'ouverture

Publié le par mairie d'Echenoz-la-Méline

Les pêcheurs prêts pour l'ouverture

La société de pêche s’est réunie à l’espace communal pour préparer l’ouverture de la pêche.

Lors de cette réunion à laquelle participait Simon Gaudinet, garde-pêche, Annie Pairon, présidente a fait le point sur plusieurs dossiers.

À la suite des déclarations de Michel Fournier, président de la Gaule vésulienne souhaitant laisser la présidence, lors d’une assemblée extraordinaire fin 2015, la société de pêche « la Méline » espère qu’il n’y aura pas d’incidence sur les accords cordiaux avec cette AAPPMA en charge de la gestion de la réserve de la partie amont de la place des associations jusqu’à la source à la suite des travaux de la réhabilitation de cette portion par le Smeta du Durgeon.

Une brochure sur les droits et obligations des riverains sur les cours d’eau non domaniaux est mise à disposition dans le hall d’accueil de la maison commune.

Les pêcheurs mélinois seront attentifs aux futurs travaux réalisés par le Smeta du Durgeon dans la plaine de la Véze.

Simon Gaudinet, garde-pêche, a rappelé aux participants qu’il veillera à l’application de la réglementation et sera vigilant concernant le braconnage et les pollutions. La présidente a lu l’avis de classement du tribunal de grande instance concernant une plainte pour pollution avec peinture et solvants au 81 Grande-Rue, le 3 septembre 2012.

La société de pêche « La Méline » reconduit l’initiative pêche auprès des jeunes mélinois ou adultes débutants, nouveaux sociétaires de l’association. Elle aura lieu deux après-midi de mars après l’ouverture de la pêche de première catégorie sur la Méline (14 mars). Un encadrement sur les thèmes « découverte du matériel, de la réglementation et du cours d’eau de la Méline », par les membres de la société de pêche privée, sera proposé sur inscription, auprès de sa présidente, Annie Pairon au 03.84.76.18.39.

Est Républicain du 10/03/2015

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article